Matériaux, Etats ElecTroniques, Interactions et Couplages non-Conventionnels: l'école du GDR MEETICC

 

Ecole du GDR Matériaux, Etats ElecTroniques, Interactions et Couplages non-Conventionnels


4-10 févr. 2018 Banyuls sur mer (France)  

 

Ouverture des inscriptions: 18 septembre 2017 - 15 janvier 2018

L’étude d’états électroniques non conventionnels fait l’objet du GDR MEETICC http://gdr-meeticc.cnrs.fr/ auquel cette école se rattache.


Ces états électroniques peuvent se rencontrer en présence de fortes corrélations entre électrons, mettant en jeu le couplage entre différents degrés de liberté de charge, spin, orbite ou réseau. Ils peuvent aussi être observés dans des systèmes d’électrons non corrélés, sous l’influence de la topologie du système, du confinement ou d’effets de proximité.

Ils sont à l’origine de propriétés remarquables, comme la supraconductivité à haute température, la magnétorésistance géante ou les états métalliques surfaciques, qu’il est nécessaire de bien comprendre pour les piloter in fine à des fins industrielles.

La compréhension de ces états complexes requiert  la mise en commun de compétences diverses en chimie des matériaux, physique de la matière condensée, et théorie. Les thématiques associées sont très pointues, les expériences et les théories souvent à l’état de l’art, et la communauté morcelée. Le GDR a pour but non seulement de structurer cette communauté mais aussi de lui faire jouer un rôle dans la formation des étudiants et thèse et des jeunes chercheurs, qui seront les moteurs des progrès de demain. L’école du GDR s’inscrit naturellement dans cette optique.

L’école est structurée autour de cinq grands blocs, chaque bloc comprenant des cours de base, des cours avancés et éventuellement des travaux pratiques. Ces blocs sont les suivants:
- Magnétisme, supraconductivité et effets topologiques dans les matériaux
- Théorie du magnétisme des électrons corrélés
- Structure de bande par DFT (théorie de la fonctionnelle de densité)
- Chimie du solide
- Syntheses des matériaux, mesures physiques et spectroscopie.

L’école s’adresse aux doctorants, aux chercheurs et ingenieurs souhaitant se familiariser avec ces thématiques. Les cours seront dispensés en 3 niveaux qui s’articuleront judicieusement entre eux : cours de base, cours avancés et séminaires. Des travaux pratiques complèteront des thèmes spécifiques.

Enfin, à tout fin utile (PIF des écoles doctorales ou autre plan formation, etc.) le volume horaire est de 38.5 heures de cours au totale, dont 32.5 cours, 4 TP et 2 TD.

Personnes connectées : 1